BONZON Flora [née SEGALL Flora]

Par Claude Pennetier

Née le 26 novembre 1917 à Paris (XIIe arr.), morte le 12 décembre 1993 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; directrice de la Maison de l’enfance de Gentilly (Seine, Val-de-Marne) ; élue communiste de Gentilly.

Flora Bonzon fut élue conseillère municipale communiste de Gentilly le 8 mars 1959. Son mandat prit fin en 1965. Le maire était Charles Frérot puis Hélène Edeline. Aux élections municipales du 8 mars 1959, elle avait obtenu un total de 5 129 suffrages.

En 1960, vice-présidente de la Fédération des patronages FFC de la Seine, elle écrivait dans Franc Camarade, revue des patronages laïques, un article sur « Les objectifs de Gentilly ». Elle expliquait la méthode utilisée pour que réellement, chaque enfant de la ville prenne un mois de vacances hors de la région parisienne.

Elle fut nommée chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques par le Premier ministre le 7 janvier 1966 pour services rendus à l’Éducation Nationale.

Mariée à Paris (IIIe arr.) le 8 février 1936 avec Louis Kerautret, divorcée le 8 mars 1949, elle s’était remariée à Gentilly le 30 juin 1951 avec Jean Bonzon (mention faite le 25 juillet 1989).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17258, notice BONZON Flora [née SEGALL Flora] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 18 janvier 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Arch. Com. Gentilly, séries : 174 AE (élections municipales 1959/62), 185 A. — État civil de Paris XIIe (extrait), 14 mai 2003.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément