SARDON Jacques [SARDON Phalier, Jacques]

Par Jacques Girault

Né le 20 avril 1918 à Augers-en-Brie (Seine-et-Marne), mort le 29 mars 1988 à Chalou-Moulineux (Essonne) ; instituteur ; militant du SNI ; maire de Chalou-Moulineux.

Fils d’un fonctionnaire à la Préfecture et d’une sage-femme, Jacques Sardon reçut les premiers sacrements catholiques. Réformé du service militaire, instituteur, il se maria religieusement en décembre 1944 à Bourges avec une institutrice. Ils eurent quatre enfants. Il devint directeur de l’école nationale de perfectionnement à Paris (XIXème arr., avenue Jean Jaurès) des années 1970 à sa retraite au début des années 1980.

Du 25 au 27 mars 1961, sous l’égide du Syndicat national des instituteurs, se tinrent les journées nationales d’études de l’enfance inadaptée, Jacques Sardon y présenta un rapport intitulé, « Le monde du travail et les débiles mentaux ». Lors de la journée d’étude du SNI à Vichy (Allier), le 3 avril 1963, sur l’enfance inadaptée, il rapporta lors du thème d’étude sur l’expression concrète. A partir de 1964, furent mises en place des journées nationales d’études au printemps de chaque année comprenant une journée pédagogique. L’organisation de ces journées d’études fut confiée à Jeanne Lordon et elle les conçut comme résultant d’une préparation collective. Six groupes d’études furent créés. Jacques Sardon fit partie de l’un d’entre eux : « Les différentes classe pour inadaptés-liaisons entre enseignement spécial et enseignement normal ». Il présenta un rapport sur ce thème lors la session générale et syndicale d’études Paris 8-10 avril 1965 sur le thème général « Sauver et ennoblir l’École primaire ».

Jacques Sardon fut élu maire “sans étiquette“ de Chalou-Moulineux (Essonne) en 1977 et réélu en 1983. Sous ces deux mandats, furent construits une classe dans l’école, une nouvelle mairie, une salle des fête, un nouveau château d’eau qui permit la rénovation de l’adduction d’eau. Une bibliothèque fut ouverte et des travaux de restauration de l’église furent engagés. Il présida le Syndicat intercommunal pour l’entretien et l’aménagement de la rivière, la Juine et ses affluents et le Syndicat intercommunal de l’Électricité.

Ses obsèques furent religieuses.

Son nom fut donné à l’école de Chalou-Moulineux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article172592, notice SARDON Jacques [SARDON Phalier, Jacques] par Jacques Girault, version mise en ligne le 27 avril 2015, dernière modification le 26 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Renseignements fournis par le fils de l’intéressé. — Presse syndicale : l’Ecole libératrice.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément