SAUCET Bernard, Marie, Alexandre, Joseph

Par Jacques Girault

Né le 2 avril 1926 à Besançon (Doubs), mort le 19 mai 1993 à Besançon ; professeur à Besançon ; militant du SGEN ; militant du PSU.

Son père, contremaître minotier à Émagny, quitta cette commune en 1934 pour habiter Salins où il décéda en 1935. Sa mère, sans profession à sa naissance, devint commerçante puis employée de commerce. Bernard Saucet reçut une éducation catholique. Élève du collège de Salins, il s’engagea en 1944 dans les Forces françaises de l’Intérieur du Doubs (groupe MP de la SRD2). Il obtint le baccalauréat en 1946. Étudiant à la Faculté des Sciences de Besançon, il termina sa licence ès sciences en 1951, réussit au CAPES (Sciences naturelles) en 1957 après avoir été stagiaire à l’Institut pédagogique régional (1956-1957).

Bernard Saucet, pour payer ses études, travailla comme professeur auxiliaire à l’Institution Saint-Joseph à Besançon de 1947 à 1951. Après son service militaire comme élève officier de réserve à l’école d’application de l’armée blindée et de la cavalerie de Poitiers (Vienne) d’octobre 1951 à avril1952, devenu maître auxiliaire dans l’enseignement public au collège national technique du bois à Mouchard (Jura) de 1951 à 1954, il fut adjoint d’enseignement au lycée Victor Hugo (1954-1956). Professeur certifié de sciences naturelles au lycée Gérôme de Vesoul (Haute-Saône) de 1957 à 1959, au lycée Victor Hugo de Besançon de 1959 à 1983, il demanda sa mutation pour le collège centre en 1983 où il prit sa retraite en avril 1986. Professionnellement, il fit aussi fonction d’aide à l’Inspection pédagogique régionale. Il participa aussi aux activités de l’Association des professeurs de Biologie-Géologie dont il présida la régionale de 1975 à 1978.

Bernard Saucet se maria religieusement en septembre 1953 à Dôle (Jura) avec Paulette Laresche, maîtresse d’internat devenue licenciée d’anglais et conseillère principale d’éducation, fille d’un agent des subsistances militaires et d’une commerçante. Le couple eut deux enfants qui reçurent les premiers sacrements catholiques. Leur père quant à lui se montrait « très réservé à l’égard de l’église » et ne pratiquait pas. Il était aussi formateur pour les enseignants de premier et second cycles.

Membre du Syndicat général de l’Éducation nationale, Saucet dans les années 1960, fut membre du bureau de la section syndicale académique.

En 1959, Saucet adhéra au Parti socialiste autonome qui devint Parti socialiste unifié. Mais il le quitta rapidement pour se rapprocher de la Fédération de gauche démocrate et socialiste puis du Parti socialiste dans les années 1970 sans être membre de ce dernier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article172595, notice SAUCET Bernard, Marie, Alexandre, Joseph par Jacques Girault, version mise en ligne le 27 avril 2015, dernière modification le 18 août 2021.

Par Jacques Girault

Iconographie :
-  Bernard Saucet accueillant Alain Savary, ministre de l’Education nationale, lors de l’inauguration du nouveau lycée de Besançon.
-  Bernard Saucet, portrait dans les années 1980.

SOURCES : Arch. Nat., 581AP/99, 119. — Arch. mun. Besançon. — Renseignements fournis par l’épouse de l’intéressé. — Notes de Joseph Pinard.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément