STEINBACH René

Par Léon Strauss

Né le 20 janvier 1910 à Mulhouse (Haute-Alsace annexée), mort le 21 octobre 1966 à Pfastatt (Haut-Rhin) ; tailleur d’habits ; militant communiste à Mulhouse, volontaire des Brigades internationales de 1936 à 1938, peut-être agent allemand en zone Sud en 1941.

Fils d’Ambroise Steinbachartisan, catholique, et de Rosalie Blind, protestante. Se présente en zone libre comme expulsé de Mulhouse au début de mai 1941. Hébergé au centre d’accueil de Toulouse (Haute-Garonne) en mai et juin, puis le quitte pour Saint-Raphaël (Var) et Marseille (Bouches-du-Rhône). Se présente le 8 août 1941 au service des réfugiés de Lyon (Rhône) à la recherche de travail. Interrogé par l’inspecteur principal Hunsinger de la brigade de surveillance et de contrôle des réfugiés et expulsés d’Alsace et de Lorraine qui signale qu’à la différence des autres brigadistes, il n’a pas été interné au camp de Schirmeck et qui constate qu’il possède un laissez-passer allemand valable jusqu’au 31 mars 1942 pour retourner en Alsace. Il est réacheminé sur le centre d’accueil de Toulouse qu’il n’aurait jamais du quitter. Hunsinger propose sa mise sous surveillance ou son internement. Il avait épousé, le 26 juin 1947, Suzanne Froelich, à Mulhouse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article172663, notice STEINBACH René par Léon Strauss, version mise en ligne le 30 juin 2015, dernière modification le 30 juin 2015.

Par Léon Strauss

Sources : Arch. Dép. Moselle, 3W 26, 75 W- Note de Françoise Olivier-Utard. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément