BORDAGE Jean

Par Jacques Girault

Né le 5 avril 1939 à Thouars (Deux-Sèvres), mort le 30 avril 2007 à Corbeil-Essonnes (Essonne) ; instituteur ; militant communiste des Deux-Sèvres.

Fils d’instituteurs, Jean Bordage devint lui-même instituteur, et se maria en septembre 1959 à Béceleuf (Deux-Sèvres). Membre du Parti communiste français depuis 1963, secrétaire de la section communiste de Saint-Maixent-l’École (Deux-Sèvres), il devint membre de la commission fédérale de contrôle financier en 1964 et ne fut pas renouvelé dans cette responsabilité en 1967.

Jean Bordage divorça en 1971 et quitta Saint-Maixent. Il s’installa à Grigny (Essonne) au début des années 1970 et s’y maria en avril 1975. Il divorça en 1992 et se remaria en septembre 2006 à Marseillan (Hérault) avec une retraitée de l’Éducation nationale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17268, notice BORDAGE Jean par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 4 janvier 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du Comité national du PCF. — Renseignements fournis par la mairie de Saint-Maixent-l’École.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément