BORDAS Aline, Jeanne, Hélène

Par Julien Veyret

Née le 12 décembre 1887 à Saint-Étienne (Loire), morte le 22 novembre 1960 à Saint-Étienne ; professeure de l’enseignement technique ; syndicaliste du SET, du SPET puis du SNET.

Fille d’un peintre et d’une couturière, Aline Bordas avait été élève de la section normale préparatoire au professorat de l’enseignement technique au Havre (Seine-inférieure, Seine-Maritime) de 1908 à 1910. Elle avait été nommée à Firminy (Loire) puis l’année suivante, en 1911, à l’école pratique de Saint-Étienne comme professeur d’anglais et de comptabilité où elle était toujours en 1947, année où elle était devenue sous-directrice du collège technique de la ville. Elle avait pris sa retraite en 1951 comme directrice de l’établissement.

Membre de la commission administrative du Syndicat de l’enseignement technique (1927-1937), elle avait siégé à son bureau national (1932-1935), secrétaire du groupe « écoles pratiques de filles » à partir de 1933. Elle avait milité au sein du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes sous le Front populaire. Après la guerre, elle fut membre suppléant de la commission administrative paritaire nationale en 1948 pour les professeurs certifiés et assimilés. Elle prit sa retraite en 1949.

Malade, sa profession, sur le registre d’état civil, était « sous-directrice honoraire d’école technique ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17269, notice BORDAS Aline, Jeanne, Hélène par Julien Veyret, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 11 octobre 2021.

Par Julien Veyret

SOURCES : Arch. Nat. : F17/ 26630. — L’Ecole technique, Le Travailleur de l’enseignement technique.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément