AUSTRUY Prosper, Albert

Par André Balent, Claude Pennetier

Né le 5 décembre 1911 à Millau (Aveyron), exécuté sommairement le 17 août 1944 à Sainte-Radegonde (Aveyron) ; entrepreneur de transports ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Fils de Prosper Austruy, cultivateur, et de Louise Hugla, Albert Austruy, était le patron d’une entreprise de transports millavoise.

Résistant (AS), fut arrêté le 26 juillet 1944 à Engayresque (Aveyron) pour ’transports de membres de la Résistance" (Douzou Roger et Caumes Henri)qui allaient intégrer le maquis AS "Arête et Saules" (ou "Libération") implanté près de Séverac-le-Château (Aveyron). Il fut emprisonné à Rodez à la caserne Burloup, siège de la Sipo-SD ruthénoise. Il fut exécuté avec vingt-neuf autres prisonniers résistants le 17 août 1944, en fin de journée à Sainte-Radegonde par l’armée allemande abandonnant Rodez.


Voir : Site d’exécution de Sainte-Radegonde (Aveyron), champ de tir

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article173013, notice AUSTRUY Prosper, Albert par André Balent, Claude Pennetier, version mise en ligne le 17 juin 2015, dernière modification le 30 mars 2020.

Par André Balent, Claude Pennetier

SOURCES : Christian Font, Henri Moizet, Maquis et combats en Aveyron, Chronologie 1936-1945, Rodez & Toulouse, ONAC Aveyron, ANACR Aveyron, CRDP Midi-Pyrénées, 2e édition, 2001, 412 p. [p. 322]. — Christian Font, Henri Moizet, Construire l’histoire de la Résistance. Aveyron 1944, Rodez & Toulouse, CDDP Rodez, CDHIP Rodez, CRDP Midi-Pyrénées, 1997, 343 p. [p. 228]. — Site Aveyron et Résistance consulté le 26 février 2016. — État civil.— Notes de Hervé Mollard.

Version imprimable Signaler un complément