LE BOSSENEC Édouard, Marie

Par Jacques Girault

Né le 19 janvier 1912 à Saint-Gelven (Côtes-du-Nord), mort le 6 juin 2000 à Guémené-sur-Scorff (Morbihan) ; instituteur dans le Morbihan ; militant communiste.

Fils de François, Marie Le Bossenec, laboureur, et d’Eugénie, Marie Guégan, cultivatrice, Édouard, Marie Le Bossenec devint instituteur. En poste à Séglien (Morbihan), il épousa, le 24 juillet 1939 à Gourin (Morbihan), Marie, Louise Le Tridiec, employée des postes, future agent d’exploitation des PTT, fille de Joseph Le Tridiec, facteur des postes en retraite. Le couple eut deux filles et un garçon

Édouard Le Bossenec (parfois raccourci en Bossenec) instituteur à l’école Paul Bert de Vannes (Morbihan) depuis 1952, était, en 1958, le secrétaire de la section du Parti communiste français. Quand fut évoquée la question des candidatures du PCF aux élections cantonales d’avril 1958, son nom fut envisagé pour remplacer dans le canton Vannes-Est le candidat habituel, Émile Guyot, s’il n’était pas retenu, ce qui n’eut pas lieu.

Édouard Le Bossenec fut suppléant du candidat communiste aux élections législatives de 1958 dans la quatrième circonscription du Morbihan (Ploermel). Devenu directeur d’école, il affronta, lors des élections législatives de 1962, dans la première circonscription (Vannes), le maire Raymond Marcellin. Sur 63 735 inscrits, il obtint 2 795 voix (6,16% des suffrages exprimés). En 1961 et 1967, il fut le candidat communiste au conseil général dans le canton Vannes-Ouest.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17340, notice LE BOSSENEC Édouard, Marie par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 15 janvier 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément