BOILLEAU

Par Gilles Pichavant

Membre de l’Internationale à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime)

Membre de la Fédération ouvrière rouennaise de l’Association Internationale des Travailleurs en 1870-1871, Boilleau participa une réunion d’affilés rouennais chez Gustave Mondet, le 18 juillet 1871. Il était l’un des coaccusés de Charles Cord’homme* et d’Ernest Vaughan. Dans cette réunion il apporta des nouvelles de Paris, et déclara que la femme d’Émile Aubry l’aurait assuré de son prochain retour à Rouen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article173406, notice BOILLEAU par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 1er juin 2015, dernière modification le 3 mars 2020.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : Arch. Dép. de Seine-Maritime, cote 2U2704, rapport du commissaire central de Rouen au Préfet

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable