FOUQUES Raymond, Auguste

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin, Michel Thébault

Né le 18 janvier 1925 à Tours (Indre-et-Loire), exécuté sommairement le 27 août 1944 à Ligueil (Indre-et-Loire) ; puisatier ; résistant ORA maquis Césario.

Raymond Fouques était le fils de Jean Baptiste Fouques, cordonnier, et de Marie, Philippine, Louise Belin, célibataire. Il était en 1944 domicilié à Tours où il exerçait la profession de puisatier. Célibataire, âgé de 19 ans, il s’engagea en août 1944 dans la Résistance rejoignant au sud de Loches (Indre-et-Loire) un maquis appartenant à la 32ème demi-brigade de la brigade Charles Martel de l’ORA, le maquis Cesario. Lors de la retraite fin août 1944 des troupes allemandes, il fut arrêté et exécuté sommairement à Ligueil le 27 août 1944 avec deux camarades du même maquis Roger Fontenas et René Michenet. Il fut inhumé après la guerre au cimetière de Lassalle à Saint-Symphorien, dans la banlieue de Tours.
René Fouques obtint la mention Mort pour la France et fut homologué FFI et obtint le statut d’Interné – Résistant (DIR). Son nom est inscrit sur la plaque commémorative 1939 – 1945 de Tours, sur une plaque commémorative à Ligueil, rue des martyrs (écrit Foulques), avec ses deux camarades et sur le monument commémoratif du Mémorial Césario à Verneuil-sur-Indre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article173438, notice FOUQUES Raymond, Auguste par Claude Pennetier, Dominique Tantin, Michel Thébault, version mise en ligne le 31 mai 2015, dernière modification le 5 mai 2021.

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin, Michel Thébault

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 230358 et Caen SHD/AVCC, AC 21 P 607854 (à consulter). — DVD AERI Indre-et-Loire — Mémoire des Hommes. — Mémorial Genweb. — Renseignements communiqués par Xavier Burot.

Version imprimable Signaler un complément