INIOUL Joseph.

Par Jean Neuville

Ouvrier du chemin de fer, impliqué dans une coalition à Rochefort (pr. Namur, arr. Dinant) en 1857.

Joseph Inioul fait l’objet, avec quatre autres ouvriers du chemin de fer du Luxembourg, d’un procès-verbal daté du 11 novembre 1857. Il y est présenté comme un des « instigateurs » d’un « commencement de coalition » qui a lieu le 10 novembre à Rochefort. Le motif en est le « montant de 6 jours de travail qu’on leur retenait ». La brigade de gendarmerie de Rochefort « a promptement rétabli l’ordre » car « le bureau de paiement a été envahi et les chefs menacés ».

Les suites judiciaires données à ce fait sont inconnues.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article173505, notice INIOUL Joseph. par Jean Neuville, version mise en ligne le 2 juin 2015, dernière modification le 1er janvier 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : BAYER-LOTHE J., Documents relatifs au mouvement ouvrier dans la province de Namur au XIXe siècle, IIe partie : 1849-1886, Louvain-Paris, 1969, p. 48 (Cahiers du Centre interuniversitaire d’histoire contemporaine, 57).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément