BOUBOU Odette [née JARASSIER Odette]

Par Paul Delanoue

Née le 28 août 1909 à Limoges (Haute-Vienne) ; employée hospitalière ; militante communiste d’Indre-et-Loire.

Fille d’un chauffeur aux chemins de fer et d’une ménagère, Odette Jarassier vint à Tours avec sa famille en 1916. Elle se maria avec Henri, René Boubou le 13 octobre 1928 à Tours. Couturière, Odette Boubou devint membre du Parti communiste en novembre 1935 et l’une des dirigeantes du comité départemental des femmes contre la guerre et le fascisme. Elle fut élue en 1937 membre du comité régional du PC et l’était toujours lors de sa dissolution en 1939.

Employée hospitalière, elle participa sans interruption, à l’activité clandestine du PC en Indre-et-Loire. Le 22 février 1942, elle fut arrêtée et déportée à Ravensbruck.

Elle était la belle-sœur de l’instituteur Marcel Boubou d’Orléans syndicaliste et communiste, qui prit une part active aux travaux de l’Internationale des travailleurs de l’enseignement et, après avoir été interné administrativement, fut déporté à Auschwitz où il mourut.

Son mari, Henri Boubou, qui travaillait clandestinement dans un réseau communiste d’impression et de distribution de journaux clandestins du PCF fut arrêté et fusillé comme otage le 21 septembre 1942 au Mont-Valérien (Suresnes).

Elle reçut les insignes d’officier de la Légion d’honneur le 1er juillet 2000.

Remariée le 5 janvier 1946 avec Stéphane Doumas à Saint-Martin-le-Beau (Indre-et-Loire), elle divorça en 1966. Elle était mère de trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17371, notice BOUBOU Odette [née JARASSIER Odette] par Paul Delanoue, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 28 mars 2021.

Par Paul Delanoue

SOURCES : Châteaubriant, journal de l’Association nationale des familles de fusillés et massacrés de la Résistance française, n° 194, 3e trimestre 2000. — Notes de Paul Delanoue. — État civil, février 2010, pas de mention de décès, ni en 2017, arch. dép.Haute-Vienne, cote 3 E 85 / 38, Limoges naissances 1909, vue 150.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément