ANCELIN André, Joseph

Par Jean-Pierre Besse

Né le 18 décembre 1903 à Saint-Germainmont (Ardennes), exécuté sommairement le 22 août 1944 au fort de Vincennes Paris XIIe arr. ; agent du métropolitain ; communiste ; résistant FTPF.

Fils d’Albert Ancelin, journalier, et de Rose Jacqueline Charlier, sans profession, André Ancelin, était marié et père d’une fille. Il était domicilié à Pantin (Seine) . Agent du Métropolitain, militant communiste à la TCRP, sergent des FFI, il fut arrêté dans la rue Traversière (Paris XIe arr.), le 22 août 1944, par la police allemande alors qu’il partait avec des camarades libérer les locaux du journal Le Parisien.
Il fut fusillé le jour même au fort de Vincennes. Voir Louis Bouchet.

Son corps repose au carré militaire du cimetière parisien de Pantin.
Une plaque commémorative portant son nom et ceux de ses camarades fut apposée dans la station de métro « Château de Vincennes » : « À la mémoire de nos camarades du Métropolitain fusillés par les Allemands au Fort de Vincennes, le 22 août 1944 ». Chaque année, une manifestation du souvenir y est organisée par le personnel de la RATP, dans le cadre des cérémonies commémoratives de la Libération de Paris.

Le nom d’André Ancelin est également gravé sur le Mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières (Ardennes) et sur la stèle commémorative de l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne).

André Ancelin a reçu la mention « Mort pour la France ». Il a été homologué FFI et Interné résistant DIR.

Les sept victimes de la RATP :
Ancelin André
Benne Ulysse
Bouchet Louis
Ferrer Robert
Émile Goeury
Speeckaert Arthur
Lavigne-Burou Marcel

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article173801, notice ANCELIN André, Joseph par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 4 décembre 2017, dernière modification le 21 mars 2020.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Philippe Lecler, Le temps des partisans, suivi de "Mémorial de Berthaucourt, la Résistance et sa répression dans les Ardennes", Éditions D. Guéniot, Langres, 2009. — MémorialGenweb. — État civil de Paris XIIe, acte de décès n° 3574, notes Geneviève Launay.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément