BOUCHENY François, Robert, Maurice

Par Jacques Girault

Né le 12 janvier 1937 à Ferrières en Gâtinais (Loiret), mort le 14 octobre 2009 à Caen (Calvados) ; instituteur dans le Loiret ; militant communiste ; adjoint au maire de Chalette-sur-Loing (Loiret) de 1971 à 1983 et de 1995 à 2001.

Fils d’un employé (comptable), domicilié à Chalette, socialiste SFIO et militant laïque, et d’une adhérente du Parti communiste français, présidente CGT du tribunal des prud’hommes, François Boucheny effectua sa scolarité secondaire au collège de Montargis (Loiret) et entra à l’École normale d’instituteurs d’Orléans en 1953. Après un an de service militaire dans les transmissions à Montargis, il fut rappelé quatorze mois en Algérie à Reggane puis dans la région de Tiaret en Oranie (fin 1959-fin 1960). Il effectua toute sa carrière d’instituteur (1957-1968) puis de directeur (1969-1994) de l’école de Vésines, quartier de Chalette-sur-Loing.

François Boucheny fut le secrétaire de la sous-section de Montargis (Loiret) du Syndicat national des instituteurs en 1965. Il exerça des responsabilités dans une œuvre post et périscolaire affiliée à la Fédération des œuvres laïques (1969-1994).

Membre du PCF depuis 1961, il devint membre du comité de la fédération communiste en 1965 et y demeura jusqu’en 1969. À partir de 1966, il était le secrétaire à la propagande de la section communiste de Montargis. Il fut aussi trésorier de l’association France-URSS à Montargis dans les années 1960.

Boucheny fut élu conseiller municipal puis adjoint au maire, délégué aux sports, de Chalette-sur-Loing sur une liste d’union de la gauche de 1971 à 1983. Il présida l’Office municipal des sports qu’il avait créé pendant cette période. Il ne se représenta pas en 1983 pour se consacrer à ses tâches professionnelles. Retraité, en 1995, il fut élu conseiller municipal et adjoint, délégué à l’environnement et chargé des relations avec les communautés immigrées. Il présida Radio Chalette et fut un commentateur sportif de qualité.

Il se maria en août 1968 à Dryanova Glava (Bulgarie), ) Le couple eut deux enfants et se sépara de corps en 1997 puis divorça en 2009.

Boucheny avait cessé de se syndiquer en 1994. En 2001, il quitta le Loiret pour aller habiter Creully dans le Calvados, où isolé, il ne militait plus mais restait seulement lecteur de l’Humanité et participait aux souscriptions du PCF.

Annonçant son décès, le bulletin municipal de Chalette lui rendit hommage.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17393, notice BOUCHENY François, Robert, Maurice par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 6 janvier 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressé.— Bulletin municipal de Chalette, 2 novembre 2009.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément