ARON Hanna [née LEIDERSCHNEIDER]

Par Daniel Grason

Née le 27 avril 1909 à Briceni (Roumanie, Moldavie) ; communiste ; militante de la Main d’Œuvre Immigrée (M.O.I.) ; résistante ; déportée.

Fille de Maftala et de Ferga, née Ghers, Hanna épousa Tobias Aron, elle entra en 1937 en France irrégulièrement. Le 17 septembre 1938 elle fit l’objet d’un refus de séjour, mais autorisé à résider dans le département de la Seine par sursis renouvelable jusqu’en 1939. En raison de la déclaration de guerre, sa situation resta en suspens. Le couple de nationalité roumaine, considéré comme Juifs vivait 11-13 rue Houdart à Paris (XXe arr.).

Le 23 mars 1943 des policiers de la BS1 de Puteaux (Seine, Hauts-de-Seine) l’arrêtèrent dans un logement loué au nom de Debray au 22 avenue de Versailles à Paris (XVIe arr.). Une machine à ronéotyper, des tracts édités par le Parti communiste clandestin et des stencils et du papier furent saisis. Interrogée au commissariat de Puteaux puis dans les locaux de la BS2 à la Préfecture de Police, elle fut incarcérée.

Internée à Compiègne, elle était dans le convoi de 959 détenues qui quitta le camp le 31 janvier 1944 à destination de Ravensbrück (Allemagne). Transférée dans un Kommando de travail de femmes dépendant du camp de Flossenbürg à Holleinschen dans les Sudètes, les détenues travaillaient pour l’usine de munitions Skoda.

Le camp de Flossenbürg fut libérée le 23 avril 1945 par l’armée américaine, matricule 27315 Hanna Aron était vivante. Rapatriée en mai 1945 à Paris, un récépissé de demande de carte d’identité valable jusqu’au 4 septembre 1945 lui fut délivrée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article173936, notice ARON Hanna [née LEIDERSCHNEIDER] par Daniel Grason, version mise en ligne le 13 juin 2015, dernière modification le 13 juin 2015.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. 77W 1046, KB 10. – Livre-Mémorial, FMD, Éd. Tirésias, 2004.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément