SALA André, Joseph, Jacques

Par André Balent

Né à Prats-de-Mollo (Pyrénées-Orientales) le 4 mars 1908, mort le 15 janvier 1945 à Dora (Thuringe, Allemagne) ; infirmier à l’hôpital de Perpignan (Pyrénées-Orientales) ; résistant (FTPF).

André Sala (à ne pas confondre avec son collègue de travail André Sola, lui aussi infirmier à Perpignan, résistant et déporté) participa à la résistance du personnel de l’hôpital de Perpignan. Il était marié et père de trois enfants. Avec dix autres membres du personnel de l’hôpital de Perpignan (Holan Paul ; Leccia Émile) il faisait partie d’un groupe (« Joffre ») de la 411e compagnie de FTPF rassemblant des éléments « légaux » de Perpignan et de Rivesaltes. Cette première compagnie était commandée par Isidore Forgas puis par Leccia ; Les dix FTPF du groupe de l’hôpital furent arrêtés en deux temps, le 29 mars et le 12 avril 1944.
Arrêté le 12 avril à Perpignan, il fut intégré à un convoi parti de Compiègne le 12 mai 1944 vers Buchenwald (Thuringe). Affecté au commando de Wieda (Thuringe), puis à Dora (Thuringe) (usine aéronautique souterraine), il mourut le 15 janvier 1945.
Son nom figure sur la plaque commémorant les personnels de l’hôpital Saint-Jean de Perpignan morts du fait de leur participation à la Résistance.Il figure aussi sur le monument aux morts de Prats-de-Mollo-La Preste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article173991, notice SALA André, Joseph, Jacques par André Balent, version mise en ligne le 15 juin 2015, dernière modification le 4 septembre 2016.

Par André Balent

SOURCES : Arch. dép. Pyrénées-Orientales, 13 J 26, fonds Fourquet. — Ramon Gual & Jean Larrieu, Vichy, l’occupation nazie et la Résistance catalane, II b, De la Résistance à la Libération, Prades, Terra Nostra, 1998, pp. 508-509, p. 1053. — Georges Sentis (éd.), Les archives des FTP catalans (hiver-printemps 1944), Lille, Marxisme / Régions, 1984, 72 p. [en particulier, pp. 6-7]. — Georges Sentis, Les communistes et la résistance dans les Pyrénées-Orientales. Biographies, Lille, Marxisme / régions, 1994, 182 p. [p. 111]. — Site de la Fondation pour la mémoire de la Déportation ( http://www.bddm.org/liv/index_liv.php ) consulté le 9 septembre 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément