LE BLOAS François-Marie

Par Jean Pierre Besse

Né le 18 mars 1927 à Spézet (Finistère), exécuté sommairement le 17 juin 1944 à Caen (Calvados) ; ouvrier des chantiers navals ; résistant FTPF.

François Le Bloas L’Avenir du Havre 1945
François Le Bloas L’Avenir du Havre 1945

Fils de Marguerite Le Moigne, ménagère, légitimé par le mariage de sa mère et de Rolland Le Bloas en octobre 1930, François Le Bloas, apprenti-ajusteur domicilié à Petit-Couronne (Seine-Inférieure), travaillait aux chantiers navals de Normandie à Grand-Quevilly-Rouen. Image type du jeune apprenti, il habitait à Petit-Couronne chez ses parents.

Entré aux jeunesses communistes, il militait à la fois au groupe clandestin de Petit-Couronne et aux Chantiers de Normandie. Il apportait une aide précieuse aux FUJP de Grand-Couronne (cité voisine), en accomplissant ses tâches clandestines.

Recherché par la police rouennaise (le policier Alie l’ayant repéré), il dut au printemps 1944 quitter le domicile de ses parents pour la ville de Caen où il prit contact avec les FTPF. C’est là qu’il fut dénoncé à la Gestapo par un faux déserteur de l’armée allemande. Capturé à Caen le 16 juin 1944 à dix heures du soir, il fut fusillé à deux heures du matin le 17, rue de la Haché, contre le mur du cimetière après avoir été écartelé, brisé de coups par les nazis. On a retrouvé le jour suivant son corps mitraillé.

Il a reçu la mention « Mort pour la France » en octobre 1946.
Son corps repose depuis fin 1944 au cimetière de Petit-Couronne où une rue porte le nom de François Le Bloas.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174102, notice LE BLOAS François-Marie par Jean Pierre Besse, version mise en ligne le 20 juillet 2015, dernière modification le 8 janvier 2019.

Par Jean Pierre Besse

François Le Bloas L'Avenir du Havre 1945
François Le Bloas L’Avenir du Havre 1945

SOURCES : Rubrique « Nos martyrs » in quotidien l’Avenir du Havre en 1945. — Quelques mots d’avenir PCF 76 (1945-1995) : Les communistes dans la Résistance par Fernand Châtel. — DAVCC de Caen. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément