LE BRETON Henri

Résistant, fusillé sommaire le 6 juillet 1944 au Pont- Long à Pau (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques).

Résistant venant de Pont-Château (Loire-Atlantique), dans la Brigade De Milleret ("Carnot"), Henri Le Breton fut fait prisonnier à Portet. Il a été fusillé sommaire au Pont-Long à Pau le 6 juillet 1944.

Son nom est inscrit au Monument commémoratif de Portet qui compte 62 victimes.


Voir Pau (Basses-Pyrénées, actuellement Pyrénées-Atlantiques), champ de tir du Pont-Long, 6 juillet - août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174193, notice LE BRETON Henri, version mise en ligne le 23 juin 2015, dernière modification le 20 février 2020.

SOURCE : Renseignements communiqués par Jean-Claude Malé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément