TACHOU Pierre, Augustin

Par Jacques Girault

Né le 27 septembre 1938 à Mesplède (Basses-Pyrénées/Atlantiques), mort le 4 mars 2003 à Bordeaux (Gironde) ; instituteur en Gironde ; militant communiste.

Fils d’un charpentier communiste, Pierre Tachou entra à l’École normale d’instituteurs de Mérignac (Gironde). Titulaire du baccalauréat (série « Sciences expérimentales »), il devint instituteur, adhéra au Syndicat national des instituteurs en 1960 puis fut nommé à Bordeaux dans une école primaire du quartier populaire de Bacalan. Il effectua son service militaire en 1961 comme sergent dans l’armée de l’Air à Pointe Noire (Congo).

Il se maria en janvier 1964 à Bordeaux avec Lucienne Noël, institutrice communiste, fille d’un magasinier communiste. Le couple eut deux enfants.

Pierre Tachou adhéra en 1958 à l’ENI au cercle des Jeunesses communistes créé par Michel Peyret et Guy Poirier. Il devint trésorier de la fédération de l’Union des Jeunesses communistes. Il adhéra au Parti communiste français en 1961. Membre du comité de la section communiste de Bordeaux-Nord, il suivit le stage pour les instituteurs communistes organisé par le PCF en 1964. Membre du secrétariat de la section communiste de Bordeaux-Nord, entré au comité de la fédération communiste en 1965, de 1971 à 1976, membre du bureau fédéral, responsable des questions enseignantes et intellectuelles, il participa à l’école d’un mois du PCF (juillet 1972). Il revint au seul comité fédéral et en demeura membre jusqu’en 1985 après avoir demandé à plusieurs reprises d’en être retiré. Après la fusion des sections communistes bordelaises, il fit partie du bureau de la nouvelle section.

Dans le même temps, militant dans les associations de parents d’élèves et à France-URSS, il animait des associations, dont pendant vingt ans « Vie et travail à Bacalan », en relations avec le docker Marcel Picot et Joseph Garcia de la régie municipale du gaz. Quand il fallut donner un nom à la salle polyvalente décidée, par la municipalité en 2006, sur le terrain des « essences aux armées » au Nord de Bordeaux, la population consultée choisit de lui rendre hommage et le maire Alain Juppé inaugura le 12 septembre 2007 la « salle Point du jour-Pierre Tachou ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174232, notice TACHOU Pierre, Augustin par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 juin 2015, dernière modification le 25 juin 2015.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Notes de Michel Peyret.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément