TALON Jacques, Olivier

Par Jacques Girault

Né le 1er décembre 1927 à Villemain (Deux-Sèvres) ; instituteur ; militant communiste dans le Morbihan.

Fils de cultivateurs, domestiques de ferme, Jacques Talon reçut les premiers sacrements catholiques. Élève de l’école primaire d’Aubigné (Deux-Sèvres), puis du cours complémentaire de Chef-Boutonne (Deux-Sèvres), reçu à l’École normale d’instituteurs de Vannes (Morbihan), au baccalauréat (1956), il exerça comme instituteur dans le Morbihan (Lignol, Mohon-Ville-Jaudoin). Il devint directeur de l’école de Guilliers en 1953 où il termina sa carrière (1982).

Il se maria en août 1955 à Evriguet (Morbihan) avec une institutrice (1953-1983) qui devint directrice (1983-1986). Le couple eut trois enfants.

Jacques Talon effectua son service militaire dans l’artillerie anti-aérienne à Strasbourg (Bas-Rhin).

Membre du Syndicat national des instituteurs, Jacques Talon, secrétaire de l’amicale laïque de Guilliers de 1953 à 1992, participait et souvent organisait les activités (fanfare et cinéma dans les années 1950, théâtre, fêtes lors de l’arbre de Noël, fêtes champêtres de Château-Trô). L’amicale réalisa une salle des fêtes inaugurée en avril 1969 et un hangar en 1974 pour la construction des chars. L’argent récolté servait à payer les livres, les fournitures et le matériel scolaires, à faire fonctionner la cantine.

Membre du Parti communiste français depuis 1966, candidat communiste au Conseil général dans le canton de La Trinité Porhoët en 1967, Jacques Talon arriva en troisième position avec 295 voix au deuxième tour. Par la suite, il quitta le PCF.

Son épouse effectua trois mandats de conseillère municipale à Guilliers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174263, notice TALON Jacques, Olivier par Jacques Girault, version mise en ligne le 26 juin 2015, dernière modification le 30 juillet 2015.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément