TAUZIN Jacqueline, Bernardine

Par Jacques Girault

Née le 11 janvier 1925 à Plieux (Gers), décédée le 15 avril 2018 à Saint-Jean-des-Ollières (Puy-de-Dôme) ; professeure à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ; militante syndicaliste ; militante communiste, membre du Comité fédéral du PCF du Puy-de-Dôme.

Fille d’instituteurs « socialistes communisants », Jacqueline Tauzin fut reçue à l’Ecole normale supérieure de Sèvres et bénéficia en 1946-1948 d’une bourse pour séjourner et étudier en Espagne. Reçue à l’agrégation d’espagnol en 1949, elle fut nommée professeur au lycée de jeunes filles Jeanne d’Arc de Clermont-Ferrand.

Adhérente du Syndicat national de l’enseignement secondaire et de la FEN-CGT depuis 1950, elle fut désignée pour le bureau de la section académique (S3) du SNES en 1953. Elle devint trésorière en 1954 de la section du SNES (S1) du lycée. Par la suite, militante de la Fédération de l’Éducation nationale, elle se réclamait de la motion Marne-Bouches-de-Rhône.

Elle adhéra au Parti communiste français en avril 1952. Tour à tour trésorière, puis secrétaire de la cellule de son lycée, elle participait au bureau de la section communiste. Elle fit partie du comité de la fédération communiste, élue pour la première fois à l’issue de la 9éme conférence fédérale, en mai 1954 ; réélue aux 4 conférences suivantes elle siégea jusqu’en 1964. En 1957 elle intégra le comité de la section communiste de Clermont-Ferrand. A partir de 1956, secrétaire de la cellule communiste de son lycée, elle était la correspondante dans le département du comité de rédaction de La Nouvelle Critique. De 1963 à 1979, elle fut secrétaire de la section du PCF à la faculté des lettres de Clermont-Ferrand.

Militante du Mouvement de la Paix depuis avril 1951, elle en devint la secrétaire départementale et fut membre du conseil national.

En avril 1953 à Clermont-Ferrand, elle épousa Roger Génin, ouvrier fraiseur, membre du bureau de la fédération communiste. Ils eurent un fils, se séparèrent puis divorcèrent en 1979.

Spécialiste de la littérature espagnole d’Amérique latine, elle participa activement à divers colloques sur Pablo Néruda et Alejo Carpentier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174293, notice TAUZIN Jacqueline, Bernardine par Jacques Girault, version mise en ligne le 28 juin 2015, dernière modification le 21 novembre 2020.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Notes d’Alain Dalançon et de Jean Lagarde. — État-civil INSEE.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément