BERNUS Alfred

Par Christian Lescureux

Né le 10 octobre 1919 à Annezin-les-Béthune (Pas-de-Calais), mort en action le 15 août 1944 à Mazingarbe (Pas-de-Calais) ; ouvrier mineur ; résistant.

Alfred Bernus était fils de Adolphe et de Hurtrel Claire, marié le 20 décembre 1941 à Copin Elisabeth, père d’un enfant. Il demeurait à Noyelles-les-Vermelles, route nationale n° 43. Mineur à la Compagnie de Béthune.

Selon le message du commissaire de police de Mazingarbe, du 15août 1944 : ce jour vers 20 h30, sur la route de Noyelles à Mazingarbe, territoire de Mazingarbe, 3 individus auraient tenté de désarmer 2 soldats de l’armée allemande. Ces soldats auraient ouvert le feu et tué les 3 individus dont les noms suivent : Bernus Alfred, Leclercq Louis et Dufossé Léon, Tous habitant Noyelles-les-Vermelles.

Selon le rapport de la sûreté générale du 16 août 1944 : le 15 août 1944 vers 16 h30, 3 individus, armés chacun d’un revolver auraient intimé l’ordre par derrière aux soldats de lever les mains. Ceux-ci se sont retournés et aussitôt fait feu de leur fusil sur les 3 agresseurs. Comme ils tentaient de s’enfuir ils ont été abattus à quelques mètres du lieu de l’agression.

Informé dès 18 h. je me suis rendu sur les lieux où est arrivé au même moment un officier de la feldgendarmerie ; celui-ci a ordonné le transport des cadavres à la mairie de Noyelles-les-Vermelles.

Les familles sont venues reconnaître les corps sur ordre de la gendarmerie, les sus-nommés ont été enterrés ce matin à 5 h 30 au cimetière de Noyelles-les-Vermelles en présence des membres les plus proches de la famille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174451, notice BERNUS Alfred par Christian Lescureux, version mise en ligne le 10 juillet 2015, dernière modification le 7 janvier 2019.

Par Christian Lescureux

SOURCES : Arch. Dép. Pas-de-Calais, 1 Z 677.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément