DEVIC Charles, Henri (Henri, prénom usuel)

Par André Balent, Claude Pennetier

Né le 5 avril 1924 à Foulayronnes (Lot-et-Garonne) ; fusillé à Toulouse le 24 avril 1944 ; résistant (FTPF)

Henri Devic
Henri Devic

Charles David était un des six enfants de Louis et de Gabrielle Ponsolle. La famille était domiciliée à Nérac (Lot-et-Garonne). Il fut arrêté avec son père Louis Devic en février 1944 dans un vol de tickets d’alimentation à Vianne (Lot-et-Garonne). Il fut blessé au bras. Ils se seraient rendus contre une promesse de non-représailles. Le site MemorialGenWeb affirme que le père et le fils furent pris dans une rafle. Emprisonnés à Toulouse à Saint-Michel, ils furent exécutés le 24 avril 1944. Le décès fut transcrit à Nérac le 17 mai 1944. Il fut déclaré victime civile.
Son frère cadet (qui figure sur la photographie), âgé de quatorze ans en 1944, faisait aussi partie des FTPF. Il a été pris dans le Gers et fut incarcéré lui aussi à la prison Saint-Michel. Le jour du départ des prisonniers destinés à la déportation dans le « Train fantôme », un gardien le détacha et lui dit d’attendre dans l’entrée. il profita de l’inattention du garde pour passer la porte et s’évader.
Le nom de Charles et de Louis furent inscrits sur le monument aux morts de Nérac et sur la plaque apposée par la XXXVe brigade des FTPF-MOI à la droite de l’entrée de la prison Saint-Michel. Il y a à Toulouse une rue Charles Henri-Devic.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174498, notice DEVIC Charles, Henri (Henri, prénom usuel) par André Balent, Claude Pennetier, version mise en ligne le 13 juillet 2015, dernière modification le 21 février 2020.

Par André Balent, Claude Pennetier

Henri Devic
Henri Devic
Louis Devic
Louis Devic
Louis Devic
Famille Devic
Famille Devic

SOURCES : Site MemorialGenWeb consulté le 25 juillet 2017. — Renseignements communiqués par Lysiane Chatre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément