CARRION Diego

Par Jean-Claude Malé, Juan Muñoz

Espagnol exécuté à Buziet (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques) le 17 juillet 1944 ; résistant (FTP-MOI puis AGE).

Espagnol, résistant, la 226e brigade des FTP-MOI formée dans les Basses-Pyrénées autour de Pau et d’Oloron, puis de da 10e brigade de l’AGE (Agrupación de guerrilleros españoles) formée dans les Basses-Pyrénées en avril 1943 Diego Carrión fit partie du maquis formé par ce groupement à Pédehourat. Il en était sergent. Diego Carrion fut blessé dans un combat contre les troupes allemandes à La Herrère. Il séjournait à l’hôpital clandestin de Buziet (Basses-Pyrénées) lorsque les Allemands attaquèrent la maison Anglade où il était installé. Carrion fut exécuté par les Allemands le 17 juillet 1944.
Les autres victimes étaient deux femmes françaises (Marie-Louise Campagne et Anna Anglade) qui furent abattues à bout portant dans leurs maisons et huit Espagnols : Pinies Andrés, Carrion Diego, Amado Francisco, Andrés Angel, Ferrando José, Gimenez Francisco, Gil Gregorio et Felipe Antonio.

Figurent également sur le monument des Guerrilleros españoles au cimetière de Buziet : Ruenes Antonio, Carmona Antonio, Zaragoza Benjamin, Sotomayor Agapito et Fernandez Antonio.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174585, notice CARRION Diego par Jean-Claude Malé, Juan Muñoz , version mise en ligne le 17 juillet 2015, dernière modification le 6 janvier 2019.

Par Jean-Claude Malé, Juan Muñoz

SOURCES : AVCC, Caen, 21 P 38975. — Arch. Dép. Pyrénées-Atlantiques. — Lettre du maire de Buziet au sous-préfet, 18 octobre 1944. — Narcisse Falguera (éd.), Guerrilleros en terre de France. Les Républicains espagnols dans la Résistance française, Pantin, Le temps des cerises, Amicale des anciens guérilleros, 2004, 316 p. [p. 126]. — Notes de Jean-Claude Malé, de Juan Muñoz Dauvissat et d’André Balent.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément