SIGIRAN Antonio

Par André Balent

Né le 31 août 1911 ; exécuté le 11 mars 1944 à Saint-Martin-de-Caralp (Ariège) agriculteur ; résistant ; agent du passage clandestin vers l’Espagne et/ou l’Andorre.

Agriculteur de nationalité espagnole en Ariège, Antonio Sigiran, tout comme Ricardo Cifuentes participait aux activités d’une filière de passages clandestins vers l’Espagne ou l’Andorre. Ils étaient soupçonnés par la Sipo-SD de Foix de "travailler" pour la Résistance. Tous deux furent arrêtés par des policiers allemands dans un hôtel de Foix. Après avoir été "interrogés" à la villa Lauquier, siège fuxéen de la police allemande, ils furent abattus par des policiers allemands vers 1 h 45 au col del Bouich (commune de Saint-Martin-de-Caralp), sur la RN 117, au-dessus de Foix.
Il n’y a pas de fiche à son nom au SHD (Caen, Vincennes). Son nom ne figure sur aucun monument ou plaque commémorative de l’Ariège.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174663, notice SIGIRAN Antonio par André Balent, version mise en ligne le 31 août 2015, dernière modification le 6 septembre 2020.

Par André Balent

SOURCES : Arch. dép. Ariège, 64 J 23, fonds Claude Depla, fiche manuscrite aux noms de d’Antonio Sigiran et de Richard Cifuentes. — État civil de Saint-Martinde-Caralp. — Claude Delpla, La Libération de l’Ariège, postface d’Isabelle Delpla, Toulouse, Le Pas d’Oiseau, 2019, 514 p. [p. 431]. — Émilienne Eychenne, Les montagnards de la liberté. Les évasions par l’Ariège et la Haute-Garonne 1939-1945, Toulouse, Milan, 1984, 364 p. [p. 334]. Arch. dép. Ariège, 64 J 23, fonds Claude Depla, fiche manuscrite aux noms de d’Antonio Sigiran et de Richard Cifuentes. — État civil de Saint-Martinde-Caralp. — Claude Delpla, La Libération de l’Ariège, postface d’Isabelle Delpla, Toulouse, Le Pas d’Oiseau, 2019, 514 p. [p. 431]. — Émilienne Eychenne, Les montagnards de la liberté. Les évasions par l’Ariège et la Haute-Garonne 1939-1945, Toulouse, Milan, 1984, 364 p. [p. 334]. — La villa Lauquié à Foix, siège de la Gestapo, PDF en ligne, 2016, 57 p. [p. 27], site memoire-resistance-ariege.fr, consulté en juillet 2019. — Notes de Jean-Pierre Besse. .

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément