SOULIER Henri

Par Jacques Girault

Instituteur à Paris ; militant du SNI.

Henri Soulier dirigeait l’école primaire d’application du 20 rue Alfred de Musset à Paris (XVIe arr.) à proximité du centre de formation des maîtres qui redevenait, à la Libération, Ecole normale d’instituteurs d’Auteuil. Membre nommé lors de la reconstitution du bureau national du Syndicat national des instituteurs en octobre 1944, secrétaire de la commission des affaires pédagogiques et de la réforme de l’enseignement, il fut chargé de présenter le rapport sur la réforme lors de la réunion du conseil national du SNI, les 27-28 mars 1945. Au préalable, il écrivit divers articles dans L’École libératrice en 1944-1945 en charge d’une rubrique "Affaires pédagogiques" où étaient présentées des informations sur les nouveaux programmes et les horaires.

Dans le même temps, au titre du SNI, Soulier fit partie de la commission administrative fédérale provisoire, selon L’Enseignement public (octobre 1945) de la Fédération générale de l’enseignement. Il n’en faisait plus partie selon L’Enseignement public d’avril 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174706, notice SOULIER Henri par Jacques Girault, version mise en ligne le 22 juillet 2015, dernière modification le 22 juillet 2015.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. — Note de Guy Putfin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément