SOULABAILLE Jean

Né le 14 août 1906 à Plurien (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; menuisier ; militant de la SFIO puis du PC des Côtes-du-Nord.

Menuisier à Plurien, marié et père de deux enfants, Jean Soulabaille tenait également un petit commerce. Adhérent de la SFIO en 1936, il adhéra au PC et devint secrétaire de la cellule en 1938-1939. Il fut mobilisé à Rennes sans affectation en septembre 1939. A la suite d’un bal où des jeunes chantèrent L’Internationale, bal où il était présent, il fit l’objet d’une perquisition le 15 avril 1940. Il avait détruit les archives de la cellule en septembre 1939.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article174710, notice SOULABAILLE Jean, version mise en ligne le 22 juillet 2015, dernière modification le 15 novembre 2021.

SOURCES : Arch. dép. Côtes d’Armor 1M362, 2W135. —Marcel Alory, L’Union de la Jeunesse Patriotique Républicaine de France dans les Côtes-du-Nord (1945-1956), monographie, 28 pages, sans date. —Alain Prigent, Histoire des communistes des Côtes-du-Nord (1920-1945), Saint-Brieuc, 2000. —François Prigent, Les réseaux socialistes en Bretagne des années 1930 aux années 1980, thèse de doctorat, Université de Rennes 2, 2011.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément