JOVICEVIC Bernadette

Par Louis Botella

Née le 30 avril 1953 ; membre du bureau puis secrétaire générale de la commission nationale féminine de la Fédération FO des cheminots ; secrétaire du syndicat FO des cheminots de Saint-Louis-Bâle (Haut-Rhin/Suisse) ; secrétaire générale de l’Union régionale FO des cheminots de Strasbourg.

Commis principal puis chef de bureau à Saint-Louis-Bâle, Bernadette Jovicevic fut élue, le 5 novembre 1975 puis réélue le 13 décembre 1978, membre du bureau de la commission nationale féminine.

Une délégation de la Fédération FO des cheminots (composée de Robert Cappe, d’Yvonne Bassemayousse-Bonnet et de Bernadette Jovicevic prit part, en 1975 à Londres, à la première rencontre internationale sur « le droit des femmes dans les transports ferroviaires ».

Elle était, en 1979, secrétaire adjointe de la section technique Transport et Commercial et la responsable de la commission féminine de l’Union régionale FO des cheminots de Strasbourg.

Elle remplaça, au début de l’automne 1981, Alfred Schoepfer au poste de secrétaire général du syndicat de Saint-Louis-Bâle.

En mars 1982, elle devint la secrétaire générale de la commission nationale féminine.. En janvier 1986, elle fut reconduite dans cette fonction.

En avril 1982, elle fut signalée comme étant secrétaire générale adjointe de son union régionale. Elle devint, par la suite (depuis au moins juin 1995), secrétaire générale de son union régionale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175024, notice JOVICEVIC Bernadette par Louis Botella, version mise en ligne le 13 août 2015, dernière modification le 1er avril 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. de la Fédération FO des cheminots et de son union régionale d’Amiens. — Le Rail Syndicaliste, 1975-1995. — Notes de Noël Mazet. — Informations transmises le 1er décembre 2020 par Yvonne Bonnet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément