VIDAL Albert (Justin, Albert)

Par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, Dominique Tantin

Né le 27 avril 1894 à Portes, auj. commune de Manses (Ariège), exécuté sommairement le 27 avril 1944 au pont de Font-Communal, commune des Pujols (Ariège) ; cultivateur ; maire de Manses ; résistance aide et sauvetage.

Fils d’Étienne Vidal, maître valet, et de Anne Bacquie, ménagère, Albert (Justin sur l’état civil) Vidal était marié avec Anne Joséphine Bardon.
Pendant la Grande Guerre, Albert Vidal combattit dans l’infanterie, fut cité pour sa conduite courageuse et décoré de la Croix de Guerre avec étoile d’argent.
Maire de Manses, il assura l’approvisionnement, les faux papiers d’identité, les fausses cartes d’alimentation… pour un groupe de maquisards FTP.
Il fut arrêté et tué d’une balle dans la nuque par la police allemande le 27 avril 1944, jour de son cinquantième anniversaire…
Il est enterré dans le cimetière de Manses. La commune a donné son nom à la salle des fêtes sur la place du 14 juillet, face au monument aux morts. Homologué FFI, Albert Vidal a reçu la mention « Mort pour la France ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175248, notice VIDAL Albert (Justin, Albert) par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, Dominique Tantin, version mise en ligne le 23 septembre 2015, dernière modification le 20 décembre 2018.

Par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, Dominique Tantin

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 592967. — Notes de Jean-Pierre Besse. — Arch. dép. Ariège, état civil en ligne cote 1NUM/4E1958, vue 41 et registre matricule. — Site La Résistance à Manses.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément