UHLMANN Éloi

Par André Balent, Barbara Bonazzi

Né le 9 mai 1928 à Le Cannet (Alpes-Maritimes), exécuté sommaire le 7 juillet 1944 à Roquefixade (Ariège) ; forain ; résistant FTP-FFI.

Éloi Ulmann (1928-1944)
Éloi Ulmann (1928-1944)
Arch. dép. Ariège, 64 J 23, fonds Claude Delpla.

Fils de Joseph et Marie Uhlmann, vanniers ambulants, Éloi Uhlmann, célibataire, était domicilié à Pamiers (Ariège) où il était forain. Ses parents étaient domiciliés à Gap (Hautes-Alpes) au moment de la naissance de leur fils.Tous deux étaient originaires de l’Isère. Joseph Uhlmann était né à Saint-Romans (Isère) le 20 juin 1894 et son épouse Marie était née à Chassaignier (Isère) le 8 mai 1896.
Éloi Uhlmann fut un éphémère maquisard de la 3101e compagnie de FTPF de l’Ariège), Il faisait partie du groupe des jeunes, métallurgistes, enfants de métallurgistes ou jeunes du quartier influencés par le groupe de FTPF "légaux" appaméens (Voir Bustamente François ; Rauzi Roger) .En effet, avec Jacques Rousse, il décida de rejoindre la maquis formé par cette compagnie de FTPF. Son chef, Amilcar Calvetti, refusa leur engagement en leur expliquant qu’ils étaient trop jeunes pour intégrer une formation armée. Il leur enjoignit de regagner leur domicile après avoir pris le repas de midi avec les maquisards. L’après-midi, les forces de Vichy (GMR et Milice de l’Ariège) commandées par l’intendant régional de police de Toulouse, Pierre Marty, attaquèrent inopinément le maquis. Le branle-bas de combat empêcha le retour de deux adolescents dans leurs foyers. Ulmann et Rousse participèrent donc à ces combats. Ulmann fut tué.

Uhlmann a été tué ou blessé puis achevé lors des combats de Roquefixade, au lieu-dit Rambert. Il était âgé de 16 ans au moment de sa mort.

Son corps fut identifié le 4 octobre 1944 par son père et par René Castel, soldat des FFI à Pamiers. Le jugement de décès fut rendu le 13 septembre 1958 par le tribunal civil de Foix. Il fut transcrit sur le registre de l’état civil de Roquefixade le 12 décembre 1958.

Éloi Uhlmann a reçu, le 1er juillet 1948, la mention « Mort pour la France ». Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Roquefixade.

Voir Fusillés sommaires, exécutés les 6 jet 7 juillet 1944 à Roquefixade (Ariège).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175359, notice UHLMANN Éloi par André Balent, Barbara Bonazzi, version mise en ligne le 19 avril 2016, dernière modification le 18 janvier 2021.

Par André Balent, Barbara Bonazzi

Éloi Ulmann (1928-1944)
Éloi Ulmann (1928-1944)
Arch. dép. Ariège, 64 J 23, fonds Claude Delpla.

SOURCES : AVCC, Caen, 21 P 160444. — Jean-Jacques Pétris, Le Maquis de Roquefixade , Toulouse, imprimerie Espace repro, 1999, 125 p. ― Site histariege. ― Site Genweb. — État civil du Cannet (Alpes-Maritimes) acte de naissance et mentions marginales et de Roquefixade (Ariège), acte de décès avec mentions marginales. — Notes de Jean-Pierre Besse et de David Aguilar.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément