GÉRARD Pierre, Émile, Gustave

Par David Aguilar, Jean-Pierre Besse

Né le 29 avril 1926 à Chalette-sur-Voire (Aube), exécuté sommairement le 22 août 1944 au champ de Tir de Creney-près-Troyes (Aube) ; cultivateur ; membre de la JAC ; maquisard, résistant du SOE.

Gérard Pierre
Gérard Pierre
Plaque commémorative de Pierre Gérard à Creney-près-Troyes.

Fils de Paul Émile Gérard, cultivateur, et d’Alice Perrard, sans profession, Pierre Gérard, célibataire domicilié à Chalette-sur-Voire, était un membre influent de la JAC.

Il appartenait aux commandos M du réseau Abélard Buckmaster ; il prit part au Special Operations Executive (SOE, Direction des opérations spéciales), service secret britannique créé par Winston Churchill pour soutenir les divers mouvements de Résistance qui se battaient contre l’Occupation allemande en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale.

il fut arrêté le 2 juillet 1944 après le couvre-feu à Brienne-le-Château. Après son arrestation, il a été interné dans la prison de la rue Hennequin à Troyes, il a été exécuté avec 48 autres personnes le 22 août 1944 au champ de Tir de Creney-près-Troyes

Pierre Gérad a reçu la mention « Mort pour la France ».


Voir Les Gambes, Champ de tir de Creney-près-Troyes (22 février 1944 et 22 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175433, notice GÉRARD Pierre, Émile, Gustave par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 21 octobre 2015, dernière modification le 19 décembre 2018.

Par David Aguilar, Jean-Pierre Besse

Gérard Pierre
Gérard Pierre
Plaque commémorative de Pierre Gérard à Creney-près-Troyes.

SOURCES : Notes de Jean-Pierre Besse. — Site Genweb. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément