LEVASSEUR Jean, Lucien

Par Didier Bigorgne

Né le 2 juillet 1912 à Dampleux (Aisne), mort le 19 avril 2010 à Beaugency (Loiret) ; employé de commerce, puis épicier ; résistant FTPF ; militant communiste des Ardennes ; conseiller municipal de Blanzy (1945-1947).

Fils d’un ouvrier de scierie qui devint négociant, et d’une mère au foyer, Jean Levasseur exerçait le métier d’employé de commerce quand il épousa Geneviève Marie Louise Eugénie Lenoble, sans profession, le 29 juillet 1933 à Villers-Cotterêts Aisne). Plus tard, il tint une épicerie à Blanzy (Ardennes).

Jean Levasseur, prisonnier de guerre évadé, fut contacté par le responsable FTPF de la région de Reims pour fonder le premier groupe de résistance aux alentours d’Asfeld, en septembre 1942. Il fut d’abord chargé de fournir des vivres et des armes à un maquis fixé à Dormans (Marne). Il recruta ensuite des jeunes gens dont l’activité principale était la récupération d’armes et d’explosifs dans les régions d’Asfeld et de Rethel, où s’étaient déroulé de violents combats en mai-juin 1940

Au printemps 1943, Jean Levasseur commença à ravitailler le maquis de Launois, en liaison avec Georges Matagne*. Dans le même temps, il intensifia les opérations avec son groupe de Blanzy : sabotage d’un barrage le 1er juillet 1943 à Asfeld, destruction d’une écluse le 3 septembre 1943 à Pignicourt (Aisne). Repéré par la Gestapo et convoqué au siège de Charleville, Jean Levasseur fut obligé de quitter le département des Ardennes. Il trouva refuge à Château-Thierry et reprit une activité dans la Résistance jusqu’à la Libération.

Jean Levasseur militait au Parti communiste. Conseiller municipal de Blanzy depuis le 29 avril 1945, il représenta son parti aux élections des 23 et 30 septembre 1945, pour le conseil général, dans le canton d’Asfeld. Placé entête au premier tour avec 976 voix sur 3279 inscrits et 2615 votants, il échoua au second tour en recueillant 1267 voix sur 2632 votants.Il fit partie du comité de parrainage de la liste communiste qui obtint deux élus (Pierre Lareppe et Jules Mouron) aux élections législatives du 21 octobre 1945. Enfin, il devint membre du comité fédéral du Parti communiste des Ardennes lors de la conférence des 14-15 juin 1947.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175436, notice LEVASSEUR Jean, Lucien par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 22 septembre 2015, dernière modification le 13 août 2018.

Par Didier Bigorgne

Sources : Arch. Dép. Ardennes, 3M 7.— Liberté, 1945 à 1947.— Notes de Philippe Lecler.— Renseignements communiqués par la mairie de Blanzy.— Etat civil de Dampleux et de Villers-Cotterêts.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément