UFFLER Louis, Georges

Par Jean Belin

Né le 4 avril 1910 à Premières (Côte-d’Or), mort le 27 mai 1953 à Dijon ; peintre en Bâtiment, syndicaliste CGT, secrétaire général de la Bourse du Travail de Dijon, trésorier puis secrétaire général adjoint de l’UD, président de la Caisse primaire d’assurance maladie de Côte-d’Or et vice-président de la Caisse régionale de Sécurité sociale de Bourgogne et Franche Comté, administrateur de la Fédération nationale des organismes de Sécurité sociale et membre du vonseil supérieur de la Sécurité sociale.

Né sous le nom de Ponée, car sa mère, Marie Louise Ponée, était célibataire lors de sa naissance, Louis Ponée prit le nom d’Uffler lors du mariage de sa mère en 1916 avec Léon Uffler.
Peintre, Louis Uffler prit très tôt des responsabilités dans le syndicat CGT du bâtiment de Dijon. Il fut trésorier général en juillet 1936, le syndicat compta 3000 adhérents à cette date. Au cours des grèves de juin-juillet 1936, il représenta l’Union départementale CGT au titre du syndicat du bâtiment à la commission paritaire de conciliation présidée par le préfet de Côte-d’Or. Il adhéra au Parti socialiste (SFIO). Il fut membre de la commission administrative de l’UD avant la guerre. Il fut président de la Fédération des locataires de Côte-d’Or, le secrétaire étant Maurice Broquet*. Mobilisé en août 1939, il fut fait prisonnier en 1940 et envoyé au Stalag 1A en Prusse Orientale. Rentré de captivité le 27 octobre 1942 pour maladie, il revint sur Dijon ou il reprit des activités syndicales et fut membre de la commission départementale du travail en décembre 1942. Il fut élu secrétaire général de la Bourse du travail, en remplacement de Léon Seux* contraint de démissionner à cause de son attitude collaborationniste, du 15 avril 1943 à 1945 et de 1946 à 1953. Il fut aussi trésorier à la Libération de Dijon en septembre 1944, puis secrétaire général adjoint et permanent de l’UD-CGT de 1946 à 1953. Administrateur de l’ancienne fédération des caisses d’assurances sociales, il présida la première Caisse primaire d’assurance maladie de Côte-d’Or (CPAM) dès son installation en 1946 et ce jusqu’aux premières élections des administrateurs en avril 1947. Il assura dans le même temps la première vice-présidence de la Caisse régionale de Sécurité sociale de Bourgogne et Franche-Comté mise en place la même année aux côtés d’Auguste Rousselot*, président de la caisse régionale et secrétaire de l’UD-CGT. Il fut également administrateur de la Fédération nationale des organismes de Sécurité sociale (FNOSS) et membre du Conseil supérieur de la Sécurité sociale. À la scission en décembre 1947, il resta à la CGT aux côtés de Gabriel Lejard*, élu secrétaire général de l’UD-Côte-d’Or en janvier 1946 et issu du courant unitaire. Il décéda à Dijon d’une maladie cardiaque à l’âge de quarante-trois ans. Il se maria avec Alice Eugénie Noirot le 18 novembre 1933 à Chambeire (Côte-d’Or) et eurent 2 enfants, Raymonde Marie Alice née en octobre 1934 à Dijon et Serge Louis Lucien né en 1937 à Dijon. Domicilié au 30 rue de la Houblonnière à Dijon en 1942.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175508, notice UFFLER Louis, Georges par Jean Belin, version mise en ligne le 16 septembre 2015, dernière modification le 15 février 2020.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Dép. de Côte-d’Or, 40 M 306, 40 M 309, état civil, recensement de la population. — Archives IHS CGT 21. — Notes de Jean-Louis Ponnavoy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément