FAESSEL Henry, Paul, Émile

Par André Grossetête

Né le 11 décembre 1925 à Strasbourg (Bas-Rhin), mort en action le 30 juin 1944 au maquis de Voisines (Haute-Marne) ; maquisard des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Henry Faessel
Henry Faessel
Crédit : MémorialGenWeb

Comme son ami, Louis Schenk, il était descendant d’Alsaciens réfugiés à Dijon. Le grand-père, Jean, était né à la Wantzenau, proche de Strasbourg. En 1871, année de l’annexion de l’Alsace à l’Allemagne, il opta pour la France et devint brasseur de bière en Bourgogne.

A la déclaration de guerre, la famille revenue en Alsace reprit la route de Dijon.

Admissible à Saint-Cyr le frère aîné, Bernard fut prisonnier de son amour pour la famille. Il participa à la Résistance. Son frère, Henri, inscrit au lycée Carnot fut un ami de Louis Schenk. Les deux amis participèrent aux activités de résistance de la famille Zoll. Ils rejoignirent le maquis de Voisines le 21 juin.

L’attaque allemande du 30 juin débuta par une rafale de fusil-mitrailleur qui faucha Henri Faessel avant d’atteindre Hubert Aubry, le chef du maquis.

Le corps d’Henri Faessel repose au cimetière de Voisines.
Mort pour la France. Croix de guerre avec palme, médaille de la Résistance. Homologué au grade de sous-lieutenant des FFI.
Son nom est inscrit sur des monuments et des plaques à Voisines et Dijon.


Voir Voisines (30 juin 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175705, notice FAESSEL Henry, Paul, Émile par André Grossetête, version mise en ligne le 28 septembre 2015, dernière modification le 9 février 2022.

Par André Grossetête

Henry Faessel
Henry Faessel
Crédit : MémorialGenWeb

SOURCES : SHD-AVCC Caen AC 21 P 181383 et Vincennes GR 16 P 214404 (à consulter). — Josette et André Grossetête, Voisines, Juin 44 : Chronique d’un massacre annoncé, Éditions D. Guéniot. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Maquis de Voisines, Musée de la Résistance en ligne

Version imprimable Signaler un complément