GERBET Michel, Pierre, Marie, Camille

Par André Grossetête

Né le 14 juin 1924 à Dole (Jura), exécuté sommairement le 30 juin 1944 près de Vauxbons (Haute-Marne) ; étudiant à Dijon ; membre du maquis de Voisines.

Michel Gerbet
Michel Gerbet
Crédit : MémorialGenWeb.

Avec son frère, Pierre, Michel Gerbet, fut issu d’une famille originaire de la terre.

Boulangers, les parents s’installèrent à Dijon où leur sens du travail et du devoir en font une famille appréciée. Les deux frères furent lycéens à Dijon (Côte-d’Or).

Ils savaient qu’un réseau, organisé par Brantus, se mettait en place en Côte d’Or.

Brantus voulait former très rapidement des cadres pour la suite de la guerre. L’arrivée à Leffonds (Haute-Marne) de deux officiers américains et de l’armement, les amenèrent, avec d’autres lycéens de cette ville, à prendre le train pour se rendre à Chalindrey, puis à Voisines où se constitua un maquis. Ils furent accueillis par l’Abbé Clanche qui les orienta vers Ormancey, puis vers le maquis installé à « Chêne à coteau ».

Le 30 juin, lorsque les troupes ennemies attaquèrent, les Résistants surpris réagissèrent différemment. Après s’être défendu, Pierre grimpa au sommet d’un arbre et attendra la fin de la journée pour en descendre. Michel fut désarmé et fait prisonnier.

Avec ses camarades, il fut d’abord emmené à Vauxbons, village voisin, malmené et finalement, aligné avec ses camarades au fond de la « Combe à l’asne » puis fusillé.

Il fut achevé d’une balle dans la tête. Avant la rafale, il cria « vive de Gaulle ».

Le corps de Michel Gerbet repose au cimetière de Voisines.
Mort pour la France. Croix de Guerre avec palmes. Homologué au grade d’aspirant FFI. DIR.
Son nom est inscrit sur les monuments de Voisines et de Dijon (lycée Carnot et faculté des Sciences).


Voir Voisines (30 juin 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175706, notice GERBET Michel, Pierre, Marie, Camille par André Grossetête, version mise en ligne le 28 septembre 2015, dernière modification le 20 novembre 2018.

Par André Grossetête

Michel Gerbet
Michel Gerbet
Crédit : MémorialGenWeb.

SOURCES : SHD-AVCC Caen AC 21 P 192550 et Vincennes GR 16 P 252439 (à consulter). — Josette et André Grossetête, Voisines, Juin 44 : Chronique d’un massacre annoncé, Éditions D. Guéniot. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément