PÉNÈGRE Claude

Par André Grossetête, Bernard Pommaret, Michel Thébault

Né le 11 mars 1924 à Limoges (Haute-Vienne), exécuté sommairement le 19 juin 1944 à Leffonds (Haute-Marne) ; ouvrier ajusteur ; résistant, membre du maquis de Voisines.

Célibataire, Claude Pénègre était ajusteur à l’usine Gnome et Rhône de Limoges. Il s’était engagé dans l’armée de l’air pour 4 ans le 19 mars 1942 ; il fut libéré à la fin de l’année lors de la dissolution de l’armée d’armistice après l’invasion de la zone libre par l’Allemagne.
Revenu à Limoges, il s’engagea dans la Résistance au sein du mouvement Libération en février 1943. Requis pour le STO il tenta d’y être réfractaire mais fut arrêté par la Gestapo le 26 avril 1944 à Limoges. Lors de son transfert vers Allemagne, il parvint à s’évader à Paris et se réfugia à Langres chez une amie. Il rejoignit peu après, au début juin 1944 le maquis de Bugnières – Leffonds (Haute-Marne). Ce maquis dirigé par Hubert Aubry était composé de jeunes maquisards encadrés par deux officiers américains parachutés. Le 16 juin 1944 le maquis à l’entraînement en forêt se heurta à un groupe de soldats allemands. Claude Penègre fut blessé dans l’échange de tirs. Il fut achevé par l’officier allemand au lieu-dit Le Fays sur la commune de Leffonds, tandis qu’un de ses camarades, resté pour le secourir Raymond Gourlin, fut fait prisonnier et déporté au camp de Neuengamme (Kommando de Wilhemshaven).
Inhumé d’abord au cimetière du village de Bugnières, le corps de Claude Penègre fut transféré après la Libération au cimetière de Louyat, à Limoges.
Il obtint la mention mort pour la France et son nom figure sur le monument aux morts de Bugnières, sur le monument commémoratif de Leffonds et sur le monument commémoratif de la Résistance au jardin d’Orsay à Limoges.


Voir Voisines (30 juin 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175715, notice PÉNÈGRE Claude par André Grossetête, Bernard Pommaret, Michel Thébault, version mise en ligne le 28 septembre 2015, dernière modification le 12 mars 2020.

Par André Grossetête, Bernard Pommaret, Michel Thébault

SOURCES : Josette et André Grossetête, Voisines, Juin 44 : Chronique d’un massacre annoncé, Éditions D. Guéniot. — IR 1208 10153 - ODAC 87 — ADIRP 87 — Dossier CVR 87 (CVR 9151) — SHD GR 16P 464900 — Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément