DANDRE Marcel , Octave

Par Christian Lescureux, Claude Pennetier

Né le 8 septembre 1920 à Avion (Pas-de-Calais) ; ouvrier mineur ; communiste ; résistant tué en action le 23 juillet 1941 à Avion (Pas-de-Calais).

Marcel Dandre était un mineur communiste domicilié à Avion. Lors de l’acte de sabotage commis sur la voie ferrée Lens-Arras à Vimy le 23 juillet 1941 au lieu-dit « le pont d’Avion » la charge explosive préparée par Michel Brûlé tua Marcel Dandre.
Albert Beckaert fut arrêté le 25 juillet 1941 par la gendarmerie de Liévin comme co-auteur avec Marcel Dandre, de l’acte de sabotage. Albert Beckaert fut condamné à mort le 31 juillet par conseil de guerre de l’Oberfeldkommandantur (V) 670 « pour avoir pris part à l’attentat sur la voie ferrée commis le 23 juillet 1942 par l’ouvrier mineur Marcel Dandre, habitant également Avion et qui y a trouvé la mort. Les deux auteurs étaient communistes » (selon l’affiche apposée publiquement). Albert Bekaert fut exécuté dans la cour de la prison Saint-Nicaise d’Arras le 21 août 1941. C’était la première exécution dans le Pas-de-Calais depuis le début de l’Occupation.
Marcel Dandre est parfois indiqué comme mort à Vimy (Pas-de-Calais).
Il fut déclaré Mort pour la France.
Une rue d’Avion porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175721, notice DANDRE Marcel , Octave par Christian Lescureux, Claude Pennetier, version mise en ligne le 4 novembre 2016, dernière modification le 5 novembre 2020.

Par Christian Lescureux, Claude Pennetier

SOURCES : Notes Christian Lescureux. — Biographie de Albert Beckaert. — Note de Jean-Claude Salingue. — AVCC, AC 21 P 112072 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément