CENCIAI Adam, Damy

Par Jean-Marie Guillon

Né le 13 novembre 1911 à Nice (Alpes-Maritimes), exécuté sommairement le 14 juin 1944 à Moriez (Alpes-de-Haute-Provence), communiste, recruteur régional FTP.

Cet ouvrier niçois est issu d’une famille d’origine italienne. Son père, Ernest Cenciai, journalier, est à Cortona (province d’Arezzo) et sa mère Marie Dominique Alunni, ménagère, à Niccone (province de Pérouse). Militant communiste avant guerre, il a voulu partir combattre dans les Brigades Internationales, mais il en a été empêché parce que sa femme, Marie Nerici, avec laquelle il s’était marié le 30 avril 1934, est tombée gravement malade. Continuant à militer dans le parti clandestin, établi sans doute dans les Basses-Alpes puisqu’il se remarie avec Augusta Guérin à Entrevaux, le 26 avril 1941, il est versé aux FTP (matricule 62 229 ou 62 305 d’après Jean Garcin) et rejoint le maquis dans les Alpes-de-Haute-Provence en 1943. Il accède à des responsabilités puisqu’il devient recruteur régional et, de ce fait, membre de l’état-major départemental FTP. C’est dans ce cadre qu’il jette les bases de la 11e compagnie FTP « légale » dans le secteur d’Entrevaux (Alpes-de-Haute-Provence). Il est intercepté par les Allemands avec Jean Pérez au cours d’une mission, le 14 juin 1944, et exécuté avec lui le même jour près de la gare de Moriez. Une stèle a été érigée à leur mémoire après la Libération.

L’épouse d’Adam Cenciai mourut peu après sa disparition. Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume le 17 décembre 1968.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175870, notice CENCIAI Adam, Damy par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 7 octobre 2015, dernière modification le 14 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 724098 et Vincennes GR 16 P 114758 (nc). — Bulletin intérieur d’information des Francs-Tireurs & Partisans des Basses-Alpes n°1, juillet 1944 ; Documents, témoignages, recherches n°23, sd, MRA ; BURLANDO Max, Le Parti communiste et ses militants dans la Résistance des Alpes-Maritimes, La Trinité, Parti communiste français, Fédération des Alpes-Maritimes, 1974 ; GARCIN Jean, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983 ; Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–Commission départementale de l’Information historique pour la Paix des Alpes-de-Haute-Provence, 1992 ; état-civil de Nice.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément