JOUVE René, Aimé

Par Jean-Pierre Besse et Jean-Marie Guillon

Né le 5 août 1918 à Mison (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence), exécuté le 9 juin 1944 à Ribiers (Haute-Alpes) ; résistant AS.

Membre d’un groupe AS du secteur, René Jouve fit partie d’un détachement d’une vingtaine d’hommes qui participa à la préparation de l’attaque de citadelle de Sisteron. Blessé, martyrisé, il fut abattu le 9 juin 1944 avec son compagnon, Albert Lieutier.
Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume le 18 mars 1970.
Une stèle a été érigée sur les lieux du drame, sur la RD 948 au Virail, commune de Ribiers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175886, notice JOUVE René, Aimé par Jean-Pierre Besse et Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 7 octobre 2015, dernière modification le 14 octobre 2021.

Par Jean-Pierre Besse et Jean-Marie Guillon

SOURCES : SGA, DIMI, 16 P 300026. — Mémoire des Hommes SHD Vincennes GR 16 P 313394 (nc). ⎯ Amicale du maquis Morvan, , Maquis et bataillons Morvan, Marseille, 1987. — Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983. — Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–Commission départementale de l’Information historique pour la Paix des Alpes-de-Haute-Provence, 1992.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément