LIEUTIER Albert

Par Jean-Marie Guillon

Né le 11 mai 1902 à Mison (Alpes-de-Haute-Provence), tué le 9 juin 1944 à Ribiers (Hautes-Alpes) ; cultivateur ; résistant AS-MUR.

Marié, père de plusieurs enfants, cet ancien combattant de la Première Guerre exploite une ferme à Mison (Alpes-de-Haute-Provence). En relation avec Louis Martin-Bret, chef du mouvement Combat et des MUR des Basses-Alpes, André Lieutier hébergea de nombreux résistants recherchés dont Maurice Chevance Bertin, premier chef régional des MUR, Max Juvénal, son successeur, Martin-Bret, recherché par les Italiens.

Membre d’un groupe AS du secteur, lié au maquis Morvan, il fit partie d’un détachement d’une vingtaine d’hommes qui participa à la préparation de l’attaque de citadelle de Sisteron, le 9 juin 1944. Chargé du fusil-mitrailleur, il assura le repli du groupe, mais, repéré par les Allemands, il fut arrêté et martyrisé. Il fut abattu avec son compagnon, René Jouve qui avait l’âge de son fils.

Une stèle a été érigée sur les lieux du drame, sur la RD 948 au Virail, commune de Ribiers. Une rue de Mison porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175890, notice LIEUTIER Albert par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 7 octobre 2015, dernière modification le 22 novembre 2018.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Amicale du maquis Morvan, , Maquis et bataillons Morvan, Marseille, 1987. — Maurice Chevance-Bertin, Vingt mille heures d’angoisse, Paris, Robert Laffont, 1990. — Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983. — Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–Commission départementale de l’Information historique pour la Paix des Alpes-de-Haute-Provence, 1992. — Jean Vial, Un de l’Armée secrète bas-alpine (souvenirs d’un résistant), Aix, 1946, rééd. Marseille, 1947 et 1976.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément