MILLE Élie

Par Jean-Marie Guillon

Né le 22 octobre 1911 à Banon (Alpes-de-Haute-Provence), abattu le 24 janvier 1944 à Banon ; cultivateur ; résistant membre de la Section Atterrissages et Parachutages (SAP).

Élie Mille était agriculteur. Il faisait partie de l’équipe de la SAP de Banon, où, en décembre 1943, les hommes de la 8e compagnie Brandebourg avaient démantelé plusieurs camps de réfractaires-maquisards.
De retour à Banon le 23 janvier 1944, des individus appartenant à la même compagnie arrêtèrent Élie Mille de retour du cinéma. Porteur d’un revolver, il fut conduit chez lui, ferme Calavon aux Plaines et abattu le 24, vers 9 heures. Son corps, mutilé, fut laissé devant sa famille.
Une stèle, érigée, après la libération, rappelle sa mémoire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175910, notice MILLE Élie par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 8 octobre 2015, dernière modification le 28 février 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : GARCIN Jean, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983. — LABADIE Jean-Christophe dir., Français et Allemands en collaboration. La répression allemande dans les Basses-Alpes 1943-1944, Digne, Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 2014. —Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–Commission départementale de l’Information historique pour la Paix des Alpes-de-Haute-Provence, 1992 ; site Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément