PASCAUD ou PASCOT Alfred dit Fred (identité réelle inconnue)

Exécuté sommairement le 15 juin 1944 à Digne (Basses-Alpes/Alpes-de-Haute-Provence) ; réseau Jockey (Special Operations Executive-SOE).

On sait peu de choses de ce résistant. Francis Cammaerts, chef du réseau Jockey, n’en dit rien dans ses témoignages et il n’apparait pas dans les comptes rendus d’activité du réseau. Il figure cependant dans certaines listes qui ont servi à sa liquidation après guerre. Célibataire, il y serait entré en octobre 1943 et fut homologué comme chef de mission de 1e classe. Fin 1943, il est l’adjoint de César Josz dit « le pilote », responsable du réseau Jockey (SOE) dans les Basses-Alpes. Ils font sauter avec le groupe franc des Mouvements unis de la Résistance (MUR) dirigé par Jean Vial le transformateur de l’usine de Saint-Auban (Basses-Alpes) le 4 décembre. Il se lie avec les gendarmes de Digne et, avec Josz, fait passer le commandant Lavenant* - qui jusqu’ici les pourchassait – dans la Résistance. Au début février 1944, il aurait abattu un agent allemand tentant d’infiltrer le maquis. Il aurait été responsable des liaisons du secteur de Mézel (Alpes-de-Haute-Provence) et a été remplacé sans que l’on en connaisse la raison par le Dr Dulcy (voir ce nom). Il est arrêté par les Allemands à Digne le 9 juin 1944, à bord d’une voiture entre Mézel et Le Chaffaut (Alpes-de-Haute-Provence), avec un revolver.

Interrogé villa « Marie-Louise », torturé, il est exécuté avec Jean Gondolo sur les bords de la Bléone dans la nuit du 9 au 10 juin.

Aurait-il un rapport avec Alfred Pascot né le 29 mai 1920 à Birmandréis (Algérie), agent des services spéciaux, supposé mort en déportation d’après le dossier déposé à Caen ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175913, notice PASCAUD ou PASCOT Alfred dit Fred (identité réelle inconnue), version mise en ligne le 8 octobre 2015, dernière modification le 14 octobre 2021.

SOURCES : Mémoire des hommes SHD Caen DVACC 21 P 126592 (nc). —SHD 17 P 44. ⎯ Arch. dép. Vaucluse 177 J 29 (témoignage Josz). — Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983. — Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–Commission départementale de l’Information historique pour la Paix des Alpes-de-Haute-Provence, 1992 . — MOULIN Raymond, 1943-1944, l’occupation allemande et la Résistance sur le plateau de Valensole, Bulletin des Amis du Vieux Riez n° hors-série, sans date.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément