RENOUX Pascal, Fernand, Gustave

Par Jean-Marie Guillon

Né le 2 mai 1898 à Valensole (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence), mort en action le 16 juin à Bras d’Asse (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence) ; cultivateur ; Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Cultivateur à Bras d’Asse, fils de Joseph Renoux et de Marie-Thérèse isnard, résidant à Valensole, Fernand Renoux avait été exempté de service militaire. Il fut tué au petit matin du 16 juin 1944 avec Bertin Amiel* alors que l’armée allemande, pourchassant les résistants qui avait mobilisé dans le secteur après le 6 juin, investissait le hameau de La Bégude blanche (commune de Bras d’Asse), au pied du plateau de Valensole.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175916, notice RENOUX Pascal, Fernand, Gustave par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 8 octobre 2015, dernière modification le 22 novembre 2018.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCE : Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983. ⎯ registre des matricules militaires.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément