BIENMILLER Edmond, Henri

Par Louis Botella

Né le 20 janvier 1902 à Labergement-les-Ronces (Jura), mort le 4 août 1972 à Damparis (Jura) ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) de la Céramique et du Jura.

Fils de Jean Baptiste Bienmiller, tisseur en laine, et de Marie Theuret, sans profession, Edmond Bienmillier, appartenant au syndicat CGT de la Céramique de Damparis, était, en décembre 1945, membre de la commission administrative de l’Union départementale CGT du Jura, secrétaire adjoint de l’Union locale CGT de Tavaux-Damparis-Chaussin ainsi que secrétaire général du syndicat CGT des ouvriers de la Céramique de Damparis. Ce syndicat regroupa alors 260 adhérents.

A la scission de la CGT, Edmond Bienmiller rejoignit FO. Lors du congrès qui eut lieu du 11 au 14 mai 1951, il devint membre du conseil exécutif de la Fédération (interne) FO de la Céramique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176009, notice BIENMILLER Edmond, Henri par Louis Botella, version mise en ligne le 9 novembre 2015, dernière modification le 9 novembre 2015.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Côte-d’Or, 40 M 300, 40 M 301. — Jean-Pierre Perche et Alain Emile in 50 ans de syndicalisme libre, Fédération générale FO du bâtiment, du bois, du papier-carton, de la céramique et des matériaux de construction, [1998]. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément