BOURGUIGNON Marcel

Né en 1907, mort en 1974 à Sens (Yonne) ; ouvrier métallurgiste à Sens (Yonne) ; militant communiste et syndicaliste CGT de Sens (Yonne).

Marié, sans enfant, ouvrier métallurgiste à Sens (Yonne), il finit sa carrière comme chef d’équipe à l’entreprise Lucéat de Sens. Désireuse de se débarrasser de lui, la direction de l’entreprise accepta de procéder à un licenciement négocié alors qu’il approchait de l’âge de la retraite. Secrétaire de l’UL-CGT de Sens de 1947 jusqu’à son départ en retraite en 1967, il dirigea plusieurs luttes importantes, notamment lors des grèves de 1953. il fut également très impliqué dans la lutte contre la guerre d’Algérie et dans l’organisation de la solidarité avec les mineurs lors de la grande grève de 1963. De petite taille, il était doté d’une voix de stentor et était le type même de l’orateur populaire et bourru. Membre du PCF, il siégea au comité de section de Sens. Élu conseiller municipal de cette même ville en 1947, il y siégea jusqu’en 1965. Il était également membre de la commission administrative de l’hôpital.
Gravement malade et dépressif, il mit volontairement fin à ses jours en se jetant dans l’Yonne. Son corps ne fut retrouvé que plusieurs mois après sa disparition. Plusieurs centaines de Sénonais assistèrent à ses obsèques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17603, notice BOURGUIGNON Marcel, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 13 janvier 2022.

SOURCE : Témoignage de Guy Lavrat et Jean Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément