DELLERUE Augustin, Joseph

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Né le 23 août 1920 à Ferfay (Nord), mort au combat le 31 mai 1943 à Rouen (Seine Inférieure, Seine-Maritime) ; mineur ; résistant FTP.

Fils d’un houilleur, Louis Dellerue et de Léonie Louchard, et frère du communiste Georges Dellerue, mineur originaire du Nord, résistant, Augustin Dellerue demeurait à Auchel. Il était décrit ainsi par la police : 1m70, cheveux blonds, corpulence assez forte. Recherche après les incidents de la nuit du 24 au 25 mars à Lille, il figura sur une affiche signé du préfet de région, Fernand Carles, aux côtés des portaits de Louis Caron, Jean Lefebvre, Alexandre Bove, Marcel Bodelot et Henri Duriez, avec pour chacun l’état civil et une description. Ce groupe de résistants FTP « Charles Debarge » était accusé d’avoir participé à l’attentat de Beuvry le 24 mars 1943 contre un commissaire de police ainsi qu’à de nombreux sabotages. C’est sans doute pour cette raison qu’il partit avec des amis à Rouen.
Il mourut en action lors d’un sabotage le 31 mai 1943 à Rouen (Seine Inférieure, Seine-Maritime).

Reconnu « Mort pour la France », il a été homologué FFI.
- Son nom est gravé à Auchel sur le monument à la mémoire des fusillés civils et morts en déportation et sur le Monument aux morts, ainsi que sur celui de Ferfay.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176057, notice DELLERUE Augustin, Joseph par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier, version mise en ligne le 14 octobre 2015, dernière modification le 5 mai 2021.

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Augustin Dellerue
Augustin Dellerue
Cliché fourni par Francis Calvet, BiMOI, Lille

SOURCES : Notes Jean-Pierre Besse. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément