ARVOIS Fernand, Raymond [Pseudonyme dans la Résistance : Roger]

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 22 août 1919 à Sézanne (Marne), mort en prison le 26 janvier 1944 à Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne,Marne) ; résistant ; membre de Libération-Nord ; FFI-FTPF.

Célibataire, Fernand Arvois était le fils de Léon Gustave Arvois, domestique, et de Raymonde Élisa Chadefaux, domiciliés à Gaye (Marne).

Il rejoignit les Francs-tireurs et partisans français (FTPF) en février 1943 sous le pseudonyme de Roger. Il a été arrêté le 23 décembre 1943 et incarcéré à la prison de Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne, Marne), où il est décédé le 26 janvier 1944 à la suite de mauvais traitements selon la mention portée sur sa carte FFI-FTPF.

Il est inhumé dans le cimetière de Sézanne.

Fernand Arvois a été reconnu « Mort pour la France » et a été homologué FFI. Le titre d’Interné-résistant lui a été attribué à titre posthume, ainsi que la Médaille de la Résistance par décret du 29 novembre 1958, publié au JO du 6 décembre 1958.

Son nom figure sur la liste des « Déportés et internés » du monument aux martyrs de la Résistance élevé à Épernay et sur la liste des victimes civiles du monument aux morts de Sézanne sous son deuxième prénom « Raymond ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176088, notice ARVOIS Fernand, Raymond [Pseudonyme dans la Résistance : Roger] par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 29 octobre 2015, dernière modification le 9 février 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le monument aux morts de Sézanne
Sur le monument aux morts de Sézanne
Sur le monument aux martyrs de la Résistance</br> à Épernay
Sur le monument aux martyrs de la Résistance
à Épernay
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16 P 19230. – Archives FN/FTPF/ANACR. – Arch. départ. Marne, M 4774, décédés en détention ou morts des suites de blessures reçues en tentant de se soustraire aux autorités allemandes, liste dressée à la demande du ministère de l’Intérieur en octobre 1944. – Arvois Roger, Les années terribles, tome 3 : Combattre l’ennemi par tous les moyens (1942-1944), Paris, L’Harmattan 1993. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dévédérom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. – État-civil, Sézanne (acte de naissance) ; Châlons-en-Champagne (nous n’avons pas trouvé trace de son acte de décès)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément