EUVRARD Gaston, Louis

Par Didier Bigorgne

Né le 29 février 1892 à Tassenières (Jura), mort le 25 février 1971 à Chevières (Ardennes) ; militaire de carrière, ouvrier agricole puis contremaître ; militant socialiste SFIO, puis PSU ; maire de Chevières (1965-1971).

Fils d’un boulanger et d’une mère au foyer, Gaston Euvrard devint militaire de carrière. Veuf de Marie Chabrit qu’il avait épousée le 16 janvier 1920 à Lyon ( Vème arrondissement), il était sergent au 1er régiment d’ aérostation quand il se remaria avec Anna Marie Givel, sans profession, le 18 novembre 1922 à Versailles, sa ville de garnison.

Gaston Euvrard s’installa dans le département des Ardennes au milieu des années 1920. Il y exerça d’abord le métier d’ouvrier agricole. Il devint ensuite contremaître dans une entreprise de Raillicourt.

Militant du Parti socialiste SFIO après la Seconde Guerre mondiale, Gaston Euvrard fut secrétaire de la section de Launois dans les années 1950. Conseiller municipal de Raillicourt de 1953 à 1959, il représenta son parti aux élections des 17-24 avril 1955, pour le Conseil général, dans le canton de Signy-l’Abbaye. Il fut éliminé au premier tour en obtenant 192 voix sur 2833 inscrits et 1899 votants.

Dans le même temps, Gaston Euvrard s’investit dans le monde associatif. Combattant de la guerre 1914-1918, titulaire de la Médaille militaire et de la Croix de guerre, il présida la section de Launois des Anciens combattants républicains. Plus tard, il fut élevé au grade de chevalier de la Légion d’honneur.

Gaston Euvrard participa à la création de la fédération des Ardennes du PSA (Parti socialiste autonome), le 27 mars 1959 à Mézières. Avec la naissance du Parti socialiste unifié (1er-3 avril 1960), il devint secrétaire de la section locale de Launois qu’il représenta au premier congrès fédéral du 19 mars 1961. Retraité, Gaston Euvrard s’installa à Chevières en 1963. Elu au scrutin municipal du 14 mars 1965, il fut maire du village jusqu’à sa mort.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176092, notice EUVRARD Gaston, Louis par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 15 octobre 2015, dernière modification le 15 octobre 2015.

Par Didier Bigorgne

Sources : Arch. du PSU (fichier des adhérents).— Le Réveil Ardennais, 17 avril 1955.— Le Narrateur de Rocroi, 14 avril 1959.— Presse locale.— Renseignements communiqués par la mairie de Chevières.— Etat civil de Tassenières, de Versailles et de Chevières.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément