RENAUX Émile, Ambroise

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 24 octobre 1908 à Aÿ (Marne), mort le 29 février 1944 des suites de sa détention à Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne, Marne) ; terrassier ; militant communiste ; résistant ; CDLR.

Émile Renaux
Émile Renaux
SOURCE : Archives municipales de Mardeuil

Émile Renaux était le fils de Léon Henri Renaux, cocher, et de Berthe Assailly, ménagère. Il avait épousé Yvonne Thérèse Durgrez le 8 février à Épernay (Marne) et le couple était domicilié à Mardeuil (Marne), où Émile Renaux exerçait la profession de terrassier.

Militant communiste, Émile Renaux a été arrêté le 25 janvier 1941 en même temps que son camarade Ernest Muller d’Épernay (Marne). La perquisition opérée à leurs domiciles a conduit à la découverte d’une machine à polycopier, de tracts et de numéros de L’Humanité clandestine.
Condamné le 2 février 1942 à 3 ans de prison, il a été incarcéré à Épernay (Marne), puis interné à Compiègne. Ramené à la prison de Châlons-sur-Marne, il est décédé des suites de sa détention le 29 février 1944 à l’Hôpital de cette ville 2, rue de Bouy.

Il a été inhumé dans le cimetière de Mardeuil. Sur sa sépulture a été déposée une plaque portant l’inscription presque totalement effacée aujourd’hui :
« À notre camarade Émile Renaux mort à l’âge de 36 ans victime des nazis ».

Émile Renaux a été reconnu « Mort pour la France » et a été homologué RIF au titre de Ceux de la Résistance (CDLR).

Ernest Muller, condamné en même temps qu’Émile Renaux à deux ans de prison, a été interné à Compiègne et déporté le 20 avril 1943 à Mauthausen, déporté rentré.

Émile Renaux figure sur la liste des « Déportés et internés » du monument aux martyrs de la Résistance élevé à Épernay, et sur le monument aux morts de Mardeuil, où une rue porte son nom depuis 1975.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176098, notice RENAUX Émile, Ambroise par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 28 octobre 2015, dernière modification le 3 mai 2020.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Émile Renaux
Émile Renaux
SOURCE : Archives municipales de Mardeuil
La mémoire d'Émile Renaux à Mardeuil
La mémoire d’Émile Renaux à Mardeuil
Dans le cimetière
Dans le cimetière
Sur le monument aux morts
Sur le monument aux morts
Sur le monument aux martyrs de la Résistance d'Épernay
Sur le monument aux martyrs de la Résistance d’Épernay
SOURCE : 
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16 P 505824. – Arch. Dép. Marne, MM 3091, liste des éléments communistes présents à Épernay ou la région, ou arrêtés, condamnés, détenus, envoyés dans des camps de concentration, ou ayant quitté Épernay, mai 1942. – Comité d’histoire de la 2e guerre mondiale, Recensement des internés marnais par André Aubert. – Mardeuil Actualité, octobre 2004, n° 84. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dévédérom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. – État-civil, Aÿ-Champagne (acte de naissance) ; Châlons-en-Champagne (acte de décès)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément