ANDRÉ Édouard, Joseph

Par Jacques Girault

Né le 20 mars 1876 à Pignans (Var), mort le 7 août 1964 à Toulon (Var) ; instituteur ; militant socialiste dans le Var.

Fils d’un cultivateur, Édouard André fut élève à l’Ecole normale d’instituteurs de Draguignan (Var) de 1892 à 1895. Après le service militaire, il fut instituteur à Tanneron, à Montauroux, à Fayence, à Pignans, au Muy (1898-1903), à Collobrières (1903-1907), à Solliès-Pont, à La Seyne (1908-1911) puis à l’école de Rivière Neuve à Toulon Il se maria en septembre 1903 à Draguignan avec la fille d’un cultivateur. Il fut détaché comme enseignant des sciences à l’école pratique de commerce et d’industrie (Rouvière) de Toulon à partir d’octobre 1919. Il devint professeur-adjoint en 1923.

Initié le 19 janvier 1901 à la loge “La Réunion“ (Grand Orient de France) de Toulon, affilié à la loge de Draguignan “L’Égalité“, le 1er janvier 1903, il devint compagnon et maître le 15 février 1903 dans cette dernière., il réintégra “La Réunion“ et devint Orateur (33eme) de la loge de La Réunion en 1930. Il fut mobilisé comme sergent d’août 1914 à janvier 1919.

Retraité depuis janvier 1931, sympathisant socialiste SFIO, Édouard André, candidat sur la liste "socialiste et d’unité d’action", constituée par la SFIO et le Parti socialiste français, aux élections municipales de Toulon, le 5 mai 1935, il obtint 2 818 voix sur 29 381 inscrits et ne fut pas présenté au deuxième tour.

En 1941, il figura sur les listes des officiers de loges maçonniques parues dans le Journal officiel.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176138, notice ANDRÉ Édouard, Joseph par Jacques Girault, version mise en ligne le 21 octobre 2015, dernière modification le 25 octobre 2018.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/26061.— Arch. Dép. Var, 2 M 7 35 4, 3 Z 2 1. — Presse locale et nationale. — Notes de Maurice Mistre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément